top of page

+33 784 544 393

Appelez-nous

Pistes #2 : Le focus thématique

Abordons ensemble le focus thématique



🎬 Dans ce 2nd épisode, nous allons aborder ce en quoi consiste à faire une vidéo thématique. C’est un point sur un sujet précis qui a pour but d’en souligner l'importance auprès des collaborateurs et des clients.



🎓 Ce type de message est fréquent en vidéo, où le défi est de faciliter l'assimilation d'un sujet souvent complexe. Cependant, il faut faire attention à ne pas surcharger l'explication au risque de perdre l'audience.

Des exemples de focus thématiques incluent :

  • L'explication d'un processus complexe nécessitant la coordination de plusieurs entités.

  • La présentation des caractéristiques techniques d'un produit, en mettant en valeur ses avantages et points forts.

  • La mise en avant des points de vigilance et des bonnes pratiques dans des environnements spécifiques, tels que l'industrie ou la cybersécurité.

Une vidéo thématique peut être traitée de plusieurs façons. D'abord, avec l'infographie, comme une vidéo motion design, permettant de simplifier le message et de le synthétiser pour une version courte. Ce traitement graphique apporte de la clarté et facilite grandement la compréhension, tout en étant efficace pour expliquer des notions abstraites. De plus, la vidéo en motion design peut être adaptée à la charte graphique de l'entreprise et mise à jour au fil du temps. Ce type de vidéo est souvent accompagné d'une voix off, pouvant être traduite en plusieurs langues pour une diffusion internationale.

Une autre option classique est de réaliser un reportage vidéo avec des interviews de responsables, d'experts ou d'acteurs du secteur concerné, incluant des illustrations et des mises en situation réelle. Cette approche est plus authentique, montrant le réel et les vrais acteurs. Il est possible de mixer les deux approches, en insérant des passages en motion design dans un sujet vidéo pour schématiser un processus.


En pratique


🍒 Quelques conseils pratiques sont proposés pour ceux qui souhaitent se prêter à l'exercice :

 

  • Préparer le message à transmettre en accord avec les acteurs concernés.

  • Pour un traitement motion design, commencer par la phase d'écriture. Demander un mood board pour explorer différentes pistes de traitement visuel, puis créer un storyboard pour une première visualisation. Les visuels peuvent ensuite être créés, achetés ou modifiés. Une maquette vidéo avec des visuels fixes et une voix témoin peut aider à visualiser le rendu final avant d'entamer l'animation graphique.

  • Pour un reportage, commencer par une note d'intention. Affiner le message et faire un mini casting pour identifier les collaborateurs ou partenaires les plus à l'aise. Échanger avec les intervenants en amont pour clarifier le message, éviter le jargon spécifique et simplifier les termes. Éviter de vouloir tout dire en une seule vidéo ; si nécessaire, créer plusieurs modules thématiques.

  • Pour finir, choisir un lieu calme, sans contre-jour et avec suffisamment d'espace pour les interviews.

Ces conseils devraient être utiles pour les projets futurs. Prochainement, les événements live interactifs seront abordés, en expliquant pourquoi ce format est choisi, comment les préparer et quels sont les écueils à éviter. Les commentaires sont les bienvenus, et à très bientôt.




🔜 À suivre pour les prochains épisodes : Pourquoi et comment faire un live, quel intérêt ont les marques pour le branded entertainment ou encore quelle vidéo pour les réseaux sociaux.


 

3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page